• A-
  • A+

La géobiologie et le réseau Hartmann

La géobiologie et le réseau Hartmann

Vous ne connaissez peut-être pas le Dr. Ernst Hartmann, mais sachez que votre logement est traversé par le « réseau Hartmann », où que vous habitiez. Voici ce que ce célèbre scientifique nous apprend sur les ondes qui influencent notre vie.

Un scientifique visionnaire

Le médecin allemand Ernst Hartmann a été le premier scientifique à découvrir qu’un réseau quadrillé électromagnétique couvrait l’ensemble de la Terre. Ce réseau est formé de courants appelés « courants telluriques ». Cette hypothèse a été émise dans les années 1930. Petit à petit, celui qui allait devenir le célèbre Dr. Hartmann a réussi à démontrer cette théorie et à la mettre au service de l’optimisation des espaces et du bien-être de chacun.

Dès lors, le concept de « réseau Hartmann » devint célèbre dans le monde entier.

Le réseau Hartmann représente donc le réseau électromagnétique naturel de la Terre. Il faut se l’imaginer comme un « filet » de « murs » électromagnétiques qui se dressent verticalement à partir du sol et qui s’entrecroisent en permanence. Ces « murs d’ondes » ont une épaisseur d’environ 21 cm et sont orientés Nord-Sud et Est-Ouest.

Ce réseau est destiné principalement à protéger notre planète des éruptions solaires et des autres influences néfastes, mais aussi de nous procurer un environnement électromagnétique favorable, à condition que nous sachions le maîtriser.

La connaissance du réseau Hartmann est aujourd’hui utile en radiesthésie et dans certaines branches de la médecine, pour établir des diagnostics et chercher des formes de thérapie alternative. Il est bien sûr utilisé également dans l’aménagement des espaces intérieurs. En effet, un des principes du réseau Hartmann consiste à dire que nos lieux de vie ne doivent pas interférer avec les « nœuds Hartmann ».

Les nœuds Hartmann

Le réseau Hartmann consiste donc en un quadrillage de murs invisibles orientés Nord-Sud et Est-Ouest. À chaque croisement de ce maillage, le champ électromagnétique est beaucoup plus intense. Ces croisements portent le nom de « nœuds Hartmann ».

Ils ont la taille d’une assiette moyenne. Ils peuvent être détectés grâce à plusieurs techniques et appareils plus ou moins sophistiqués.

Voici une des méthodes les plus simples : allumez une radio et déplacez-vous avec elle dans la maison, dans toutes les pièces.

À l’endroit où l’émission de radio diminue en intensité ou se brouille, vous vous trouvez sur un nœud Hartmann. Chaque maison est forcément traversée par plusieurs nœuds Hartmann. Ceux-ci ne sont pas dangereux en soi, à condition de ne pas y séjourner longtemps : il ne faut donc surtout pas y installer votre lit, un canapé ou un fauteuil, ni votre poste de travail.

Si vous dormez dans un lit situé sur un de ces nœuds, votre sommeil risque d’être perturbé à cause des champs électromagnétiques importants, surtout si en plus, des eaux souterraines traversent le terrain sur lequel est construite votre maison.

Il en va de même pour votre lieu de travail : si votre bureau est situé à l’emplacement d’un nœud Hartmann, vous risquez de subir des difficultés de concentration, un stress augmenté, voire même une accélération du rythme cardiaque.

Bien sûr, ces nœuds ne provoquent pas toujours les mêmes effets sur tout le monde. Mais selon le Dr. Hartmann, 70% des maladies sont conditionnées par le cadre de vie et les influences électromagnétiques.

Pensez-y quand vous aménagez votre intérieur, mais aussi votre jardin, par exemple.

En effet, les nœuds Hartmann influencent toute forme de vie, y compris animale et végétale. Alors si vous constatez qu’un arbre de votre jardin pousse de manière distordue, c’est peut-être parce qu’il essaie d’éviter le nœud électromagnétique sur lequel il se trouve.  Ou encore si une plante se porte mal malgré tous vos soins, il est inutile de la remplacer par une autre : elle subira le même sort. Pensez plutôt à la déplacer et observez les résultats.

La géobiologie est une discipline fascinante qui nous permet d’améliorer notre environnement de vie. Comme toute science, elle comporte des aspects très techniques. Il faut donc éviter de s’improviser géobiologue, mais plutôt faire appel à un spécialiste qui saura vous conseiller sur votre lieu de vie et les obstacles énergétiques éventuels.