• A-
  • A+

Vendredi 13, les raisons d’une superstition

superstition

Que vous croyez ou non au “pouvoir” du vendredi 13, cette date vous intrigue probablement vous aussi. Elle ne laisse quasiment personne indifférent. Certains la craignent, d’autres l’attendent impatiemment. Mais comment s’explique cette superstition ?

 

Une croyance avec des racines profondes

Les origines du mystère autour du vendredi 13 remontent très loin dans le passé. On pourrait dire que cette date a presque toujours eu une signification un peu étrange. Il y a de nombreuses raisons à cela.

Certains pensent que la première raison est liée à la Bible : dans le Nouveau Testament, il est mentionné que lors du dernier repas du Christ, la Cène, les participants étaient au nombre de 13. Le Christ lui-même aurait été crucifié un jour de vendredi…

Mais cela serait-il suffisant pour expliquer pourquoi certaines personnes craignent le vendredi 13 ? Probablement pas.

Pour le comprendre, il faut chercher encore plus loin, dans la mythologie nordique.

 

La légende de Loki, le 13eme invité

Dans les pays scandinaves, une légende raconte qu’Odin, le dieu des guerriers, de la victoire et du savoir, avait un jour invité 11 de ses amis dans sa fastueuse demeure de Valhalla pour le dîner. Ils étaient donc 12 autour de la table, lorsque soudainement, un 13ème dieu surgit de nulle part.

C’était Loki, le dieu du mal et de la discorde qui, ayant appris que cette fête se déroulait sans lui, vexé de ne pas avoir été invité, voulait se venger cruellement.

Un des participants au diner, le dieu Balder, qui n’était autre que le fils d’Odin, essaya alors de convaincre l’intrus de quitter les lieux. Une violente bagarre éclata, au cours de laquelle le pacifique Balder, dieu de la lumière et de la beauté fut assassiné.

C’est depuis cet incident tragique que la signification du nombre 13 et du vendredi 13 devint néfaste… C’est d’ailleurs ce qui explique que, même de nos jours, avoir 13 invités autour d’une table porte malheur.

 

Frigga, la déesse bannie

Le vendredi 13 semble également lié à la légende de la déesse Frigga (ou Freya) des pays nordiques. Frigga (dont le nom a donné d’ailleurs naissance au mot “Friday” en anglais, qui signifie vendredi) était la belle déesse de l’amour et de la fertilité, aimée de tous. Elle était célébrée tous les vendredis.

Mais au Xème siècle, lorsque les tribus nordiques se sont converties au christianisme, on raconte que la déesse fut bannie. Elle fut obligée de s’exiler au sommet d’une montagne. C’est là que, selon la légende, elle réunissait tous les vendredis 12 sorcières et ensemble, elles complotaient pour jouer de mauvais tour aux hommes.